Tous les jours je regarde les nuages, pour voir si papa et maman ne s'y trouvent pas... si je n'y décèle pas un signe, même infime...

Ils sont parti, comme ils ont vécu, heureux et amoureux, entouré, pleins de baisers et de sourires, mais ils sont parti... tous les deux...

Leur choix fut douloureux, mais respecté... j'ai dû batailler ferme pour eux, pour qu'ils puissent y parvenir... et maintenant je me sens seule... mais les nuages sont là... et peut être eux aussi en fait... alors je regarde les nuages...

Si je vous parle de tout cela, c'est parce que maman avait l'habitude de venir traîner par ici... alors, pour elle, je leur rend hommage... mais je ferme cette page sur ce très joli regard, plein de vie, d'amour, très rassurant et confiant... papa, maman, vous me manquer...

Vous avez des personnalités fortes, très différentes, et tellement enrichissantes. Vous me laissez là un bien joli héritage... et vous en avez fait profiter tout votre entourage... encore une fois vous nous donner une belle leçon de vie, de courage et d'amour... vous êtes des parents formidables !!! Je vous aime...

Maman Papa

Mais comme la vie de s'arrête pas là et que maman voulait me voir en mercière, je poursuivrai ma route, amputée, par ici... vous saurez tout sur cette mercerie que nous allons ouvrir début octobre...