Je me plaignais, ou plutôt je faisais judicieusement remarqué à mon mari, que je n'avais presque rien de rouge dans mes futurs vêtements (dans mes morceaux de tissus quoi).

En passant devant chez Straggier il est entré et m'a choisi ce très beau Mitsy mi-rouge, mi-corail.

Je ne savais pas comment l'associer pour qu'il ne soit pas trop, pas trop Mitsy en fait. Morceau de coton teint maison qui tempère sa présence plutôt forte.

Chemise Budra Octobre, j'ai enlevé les fronces pour ne pas tomber dans l'ampleur agréable qui fait que je mange beaucoup, trop, puisque cela ne se voit pas (eh oui, je suis comme ça, un peu, très, trop, gourmande).

Je suis très contente du résultat, j'aime les détails, j'ai aimé approché du plus technique, des parements de manches, un plastron, des poignets, ... je suis séduite.

10_jan_2011__51_10_jan_2011__53_10_jan_2011__55_10_jan_2011__22_

10_jan_2011__23_ Un peu flou, ce matin là Gabin n'avait pas envie de faire le photographe...